L'ART ABORIGÈNE

L'ART ABORIGÈNE

Une forme artistique très ancienne et ancrée dans le sacré :

Le premier artiste était peut-être un Aborigène d’Australie. En effet, les dernières estimations font remonter l’art aborigène à plus de 50 000 ans. Et depuis les Aborigènes n’ont cessé de peindre les mêmes motifs sur le sable, sur les corps, sur les objets sacrés, sur les parois rocheuses pour maintenir le lien qu’ils entretiennent avec le « Rêve », la dimension sacrée. 

Aujourd’hui, les Aborigènes ne représentent que entre 1,5 % et un peu moins de 3 % de la population australienne mais pourtant on compte de 4 à 7 000 artistes (dont une centaine de très bons artistes)!

Cette peinture n'est pas une peinture de chevalet. les toiles sont peintes à même le sol. L'orientation des peintures est le plus souvent un choix arbitraire: c'est à l'acquéreur de choisir le sens de la peinture. 

Pour en savoir plus www.letempsdureve.com

LES AVANTAGES DU LEASING

  • Défiscaliser en passant les loyers en charge 

  • Accéder a des oeuvre uniques et cotés

  • Étaler l'achat sur plusieurs années

  • Acquérir de l'art à moindre coûts

 

DIVERSIFICATION 

Le coté tangible de l’art, plus rassurant que des produits financiers, séduit toujours plus de clients, attirés également par sa fiscalité très avantageuse et sa haute rentabilité.

Le cabinet Reytier & associés collabore avec Marc Yvonnou, un expert agréé, nationalement reconnu depuis 20 ans pour proposer des investissements tant passionnés que financiers.  

Les entreprises peuvent défiscaliser jusqu’à 100% du prix d’acquisition d’œuvres d’artistes vivants. Coté particuliers il est intéressant de savoir que les plus-values sont exonérées de tout impôt si la revente est inférieure à 5000 euros. Les œuvres d’arts sont entièrement exonérées à l’ISF, et sont très facilement transmissibles.

LE LEASING 

Le leasing d'oeuvre d'art permet de réaliser une acquisition d'oeuvres d'art sans mobiliser la trésorerie de l'entreprise. En effet il relève d'une opération de financement tripartite entre une galerie d'art, un établissement de crédit et le loueur du bien ( entreprise soumise à l'IS). La société paie une redevance forfaitaire mensuelle pour l'utilisation et l'exposition de l'oeuvre avec option d'achat.

La société ne se trouve pas propriétaire du bien, qui n’apparaît donc pas dans ses comptes consolidés au niveau des immobilisations. Le contrat conclu entre le loueur et l’acquéreur est à durée déterminée avec à l'issue une restitution du bien, une reconduction du contrat ou un achat de l'oeuvre. 

LA LOCATION  

Fiscalement les loyers sont intégralement déductibles de votre résultat imposable en tant que charges au titre de l'aménagement et de la décoration des espaces professionnels (art. 39-1-1 du CGI). Ils contribuent ainsi a diminuer l’assiette imposable de l'entreprise et les cotisations sociales des personnes morale en nom propres. 

La TVA facturée sur les loyers est récupérable pour les assujettis. En cas de non assujettissement à un régime de TVA, l'intégralité du loyer TTC est alors considérée comme charge. 

L'OPTION D'ACHAT 

Une option d’achat est systématiquement proposée au terme du contrat de location. Elle est fixée entre 2% et 5% HT du prix de l'oeuvre précédemment louée. La levée de cette option entraîne la cession de l’œuvre au tiers bénéficiaire désigné.

L'option d'achat nominative doit être faite au profit d'une personne morale (l'entreprise et son dirigeant...)

VIDEOS 

Découvrez en image le savoir-faire de l'artiste Aborigène : Judy Watson. 

Cabinet Reytier & associés

 

45 Avenue Jean Jaurès, 19100, Brive La Gaillarde

06 15 75 55 31 - direction@cabinetreytier.com 

SARL au capital de 1500 euros - RCS Brive

Immatriculé à l'ORIAS sous le numéro 12067101.

Adhérent de l'ANACOFI-CIF - Garantie Financière et R.C.

Professionnelle CGPA n°RCPIP0323